Le chèque énergie : un 1er bilan

chèque énergie

L’expérimentation du chèque énergie vient de livrer ses premiers résultats. Pour l’instant, celui-ci est testé dans 4 départements (Ardèche, Aveyron, Côtes d’Armor et Pas-de-Calais). Le nombre de ménages ayant reçu le chèque énergie est supérieur de 40 % au nombre de bénéficiaires de l’ancien système en 2015 (tarifs sociaux).

En effet, selon Le Parisien-Aujourd’hui en France, 173.000 chèques ont été envoyés en mai dernier à des foyers identifiés comme précaires et 100.000 d’entre eux ont été retournés à un fournisseur d’énergie. Le montant du chèque s’élève de 48 à 227 euros par an, en fonction des revenus. Autre différence, les tarifs sociaux touchent aujourd’hui environ 3,2 millions de ménages. Lorsqu’il sera déployé sur tout le territoire, le chèque énergie bénéficiera à environ 4 millions de familles.

Le montant de l’aide liée au chèque énergie est progressif, profitant aux personnes les plus défavorisées. Pour les 2,8 millions de foyers aux ressources les plus modestes, le montant moyen du chèque énergie sera d’environ 170 € annuellement, contre environ 140 € dans le cadre des tarifs sociaux. Pour les consommateurs aux ressources les plus modestes qui ne sont pas chauffés au gaz, le montant de l’aide augmentera de 70 € par an. Pour la généralisation du chèque énergie en 2018, une enveloppe budgétaire d’environ 600 millions d’euros par an sera affectée, contre 460 millions environ pour les tarifs sociaux en 2015.

Rappel

Le chèque énergie est une aide nominative au paiement des factures d’énergie du logement. Les particuliers en bénéficient au regard de leurs ressources et de leur composition familiale. Il leur est adressé automatiquement sur la base des informations transmises aux services fiscaux.

En ce qui concerne le professionnel (fournisseur d’énergie), après avoir reçu un chèque énergie d’un client, il doit formuler une demande de remboursement sur l’espace professionnel, avant le 31 mai suivant la date de validité inscrite sur le chèque. Pour accéder à l’espace professionnel, il doit au préalable, s’enregistrer dans l’espace « adhérer  pour devenir acceptant » sur ce site : chequeenergie.gouv.fr.

En outre, il lui est possible de vérifier la validité du chèque énergie en quelques clics en renseignant son numéro. Le montant du chèque sera remboursé par virement automatique sous quelques jours. Attention : les professionnels sont tenus d’accepter le chèque énergie.

Vous pouvez consulter le site du gouvernement pour en savoir plus sur la démarche du chèque énergie : https://chequeenergie.gouv.fr/

Trouver votre distributeur
de Bois bûche

Entrez votre n° de département ci-dessous
pour découvrir le ou les partenaires
près de chez vous

Voir toutes les actualités