Les aides financières pour l’installation d’appareils à bois

Le Chèque Énergie

Le chèque énergie est une aide au paiement des factures d’énergie de votre logement. Il est attribué au regard des ressources de chacun et de la composition de votre foyer.

En savoir + sur le Chèque Énergie

Le Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique

Le CITE, Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique, est une aide fiscale qui vous permet de déduire de vos impôts sur le revenu une partie des frais occasionnés pour des travaux d’amélioration énergétique de votre logement.

Cette aide correspond à 30 % du montant TTC des travaux réalisés (hors installation), à condition que ceux-ci n’excèdent pas les 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple.

Un couple ayant des personnes à charge (enfants ou adulte) voit son plafond majoré de 400 € par personne.

Pour être éligible au CITE, l’appareil doit être certifié Flamme Verte, être installé par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans votre résidence principale datant de plus de 2 ans).

Ce crédit d’impôt est destiné à tous les propriétaires occupants et locataires imposables ou non.

Dès 2019, le CITE prendra la forme d’une prime financière dont vous pourrez bénéficier dès vos travaux terminés.

L’éco-prêt à taux zéro

 Votre éco-prêt à taux zéro vous permet de financer vos travaux d’amélioration énergétique de votre logement. Ce prêt peut être obtenu auprès de votre banquier et ses intérêts sont entièrement pris en charge par l’Etat.

Pour pouvoir bénéficier de cet éco-prêt sans conditions de ressources, il est important que la résidence principale ait été construite avant 1990 et que les travaux soient réalisés par un professionnel qualifié RGE, tout comme pour le Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique.

Depuis mars 2016, l’éco-prêt à taux zéro et le CITE peuvent être cumulés.

En savoir + 

La TVA à taux réduit

 La TVA à taux réduit de 5,5 % et à taux intermédiaire de 10 % au lieu du taux de 20 % concerne les travaux d’amélioration énergétique, de transformation, d’aménagement ou d’entretien pour les logements de plus de 2 ans.

Pour en bénéficier, vos travaux doivent être facturés par un professionnel qualifié RGE, celui-ci vous appliquera alors la TVA à taux réduit. Cette aide est accessible pour les résidences principales et secondaires.

Une attestation pour prouver que les conditions d’application de la TVA à taux réduit sont respectées doit être remplie et remise au professionnel en charge des travaux.

Formulaire de l’attestation

L’ANAH

L’ANAH, l’Agence National de l’Habitat, accorde une subvention aux ménages aux revenus modestes, pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique dans les logements ou immeubles anciens.

Pour être éligible à cette aide, les travaux doivent être réalisés dans un logement datant d’au moins 15 ans et doit concerner votre résidence principale.

Le fond Air-Bois

Créé par l’ADEME et expérimenté dans une partie de l’Essonne depuis 2017, le fonds Air-Bois est une aide destinée au remplacement de vos vieux appareils de chauffage au bois par des équipements plus responsables tels que les appareils certifié Flamme Verte.

Le fonds Air-Bois a pour but de s’étendre à tous les départements franciliens. Cette aide n’est cependant pas proposée par toutes les collectivités pour le moment.

Les ménages concernés pourront recevoir jusqu’à 2 000 € pour changer leur chaudière/poêle à bois contre 1 000 € en 2017.

À ce jour, les collectivités proposent la prime du Fonds Air :

  • Depuis le 1er janvier 2017, plusieurs communes de la Vallée de l’Arve proposent une aide forfaitaire de 2 000 €.
  • Depuis le 1er janvier 2017, l’agglomération d’Annemasse accorde une « Prime Chauffage Bois » de 1 000 €.
  • La métropole de Grenoble offre une prime de 800 € à 1 200 € (sous conditions).
  • La communauté de communes Le Grésivaudan offre une prime de 800 € à 1 200 € (sous conditions).
  • Le Pays voironnais offre une aide de 400 € à 800 € (en fonction du revenu des ménages).
  • Depuis janvier 2017, 4 communautés d’agglomération/de communes du département de l’Essonne (Paris Saclay, Val d’Yerres Val de Seine, Coeur Essonne Agglomération et Pays de Limous) qui offrent une aide de 1000 € pour le remplacement de foyers fermés utilisés en chauffage principal.

Source : ADEME

Les conditions d’attribution et le montant d’aide varient en fonction des territoires.

+ d’informations sur les aides financières en 2018

Trouver votre distributeur
de Bois bûche

Entrez votre n° de département ci-dessous
pour découvrir le ou les partenaires
près de chez vous

Voir toutes les actualités