Pourquoi brûler du bois de chauffage sec ?

Brûler du bois de chauffage sec

Le pouvoir calorifique du bois dépend principalement de son humidité. Si le bois est vert, son séchage se poursuivra en début de combustion, la chaleur dégagée sera consacrée à évaporer l’eau du bois, et non à chauffer. De ce fait, le foyer dégagera moins d’énergie calorifique.

Un bois de chauffage sec de qualité :

  • ne doit pas présenter de moisissures,
  • ne doit contenir ni larves ni vers,
  • ne doit ni être peint, ni vernis, ni traité,
  • doit perdre son écorce facilement,
  • comporte de petites fissures partant du cœur de la bûche,
  • est léger et résonne quand on cogne deux bûches l’une contre l’autre,
  • émet des flammes bleues quand il brûle,
  • a été produit selon des normes ou des marques reconnues.

 Petits conseils :

Pensez donc à bien vérifier le taux d’humidité de votre bois en vous renseignant, par exemple, sur la période d’abattage du bois (en sève, hors sève) et les conditions de stockage avant la vente. S’il le faut, demandez à constater le taux d’humidité du bois, grâce à un humidimètre auprès de votre fournisseur.

 Quel taux d’humidité ?

Le bois peut être classé selon 3 catégories d’humidité :

  • bois humide/vert : plus de 35 % d’humidité,
  • bois mi sec : entre 25 et 35 % d’humidité,
  • bois sec : moins de 25 % d’humidité (prêt à l’emploi).

Pour le chauffage domestique, il est donc essentiel de brûler du bois sec.

 Comment obtenir du bois de chauffage sec ?

La teneur en eau du bois sur pied est de 80 %. La meilleure période de coupe, pour obtenir un produit fini de qualité, se situe à la fin de l’hiver avant la montée de la sève. Après abattage, l’humidité diminue naturellement avec le temps, celui-ci est réduit avec les bonnes pratiques du travail du bois.

 Le saviez-vous ?

La combustion de bois humide/vert est ainsi déconseillée :

  • pour des raisons économiques : un bois sec dégage deux fois plus de chaleur qu’un bois humide/vert (plus de 35 % d’humidité),
  • pour des raisons environnementales : la combustion d’un bois humide/vert libère beaucoup de substances polluantes,
  • pour des raisons pratiques : brûler du bois humide/vert dégrade très nettement les performances de votre appareil de chauffage jusqu’à 30 %. Aussi, votre matériel de chauffage s’encrasse.

Trouver votre distributeur
de Bois bûche

Entrez votre n° de département ci-dessous
pour découvrir le ou les partenaires
près de chez vous

Voir tous les conseils pratiques