Se chauffer au bois, une alternative crédible au fioul

Se chauffer au bois, une alternative crédible au fioul

Le Premier ministre, Edouard Philippe a annoncé le 14 novembre le souhait du gouvernement de faire disparaître les chaudières au fioul d’ici 10 ans. Cette disposition sera accompagnée d’une aide financière de l’Etat pour pouvoir permettre aux ménages disposant d’un appareil à fioul de pouvoir en changer au profit d’équipements utilisant des énergies renouvelables.

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a présenté le 27 novembre dernier, la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) qui doit permettre selon le SER, une véritable montée en puissance des énergies renouvelables. Elle vise notamment à accélérer le développement de la chaleur renouvelable avec la volonté de porter à 9,5 millions le nombre de logements chauffés au bois d’ici 2023.

Le texte du projet de décret va entrer dans une période de consultation pendant les 3 à 4 prochains mois.
Nous ne manquerons pas de vous informer de son entrée en application.

La solution ? Le bois de chauffage

Avec les hausses du prix du fioul et du gaz respectivement + 30% et + 20% pour les particuliers entre septembre 2017 et septembre 2018 (source ONF Energie Bois), l’intérêt du chauffage au bois est grandissant. Il offre une solution plus économique et toujours aussi responsable.

Le chauffage au bois est l’énergie la moins chère du marché (bois bûche et granulés) et la plus stable, contrairement au fioul, énergie qualifiée comme étant « chère, étrangère et polluante » par le Premier ministre. L’ambition du gouvernement est qu’un ménage sur trois utilise le bois comme chauffage contre un ménage sur quatre actuellement.

Les économies réalisées sur votre facture grâce à l’utilisation du bois de chauffage peuvent aller jusqu’à 50 % par rapport aux autres énergies.

Les aides pour remplacer votre appareil à fioul

Le prix de l’installation d’un appareil à combustible bois varie entre 5 000 € et 20 000 € selon les types (chaudières avec chauffage central et eau chaude sanitaire, poêle à bois bûche ou à granulé), les modèles et leurs fonctionnalités. Si ces tarifs représentent un investissement initial important, il existe de nombreuses aides financières pour vous aider à les financer.

  • La prime à la conversion des chaudières au fioul

Depuis 2017, il existe une prime à la conversion « Coup de Pouce », permettant de remplacer votre chaudière au fioul par une nouvelle chaudière utilisant une énergie renouvelable.

Pour favoriser le remplacement des appareils à fioul, cette prime va être augmentée et étendue à une cible plus large pour aider davantage les français dans cette transition vers un nouveau système de chauffage. Dès 2019, cette prime sera alors une « prime à la conversion chauffage », à laquelle tous les français seront éligibles.

  • Le chèque énergie

Attribué au regard des ressources de chacun et de la composition de votre foyer, le chèque énergie est une aide au paiement des factures d’énergie de votre logement.

Dès janvier 2019, le montant du chèque énergie va être augmenté de 50 €, et concernera près de 6 millions de français.

  • Le Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique (CITE)

Dès 2019 également, l’élargissement du CITE sur les travaux de dépose des cuves à fioul.

Trouver votre distributeur
de Bois bûche

Entrez votre n° de département ci-dessous
pour découvrir le ou les partenaires
près de chez vous

Voir toutes les actualités